Sunvie, concepteur d’installations photovoltaïques

Sunvie : un concepteur réalisateur d’installations solaires reconnu

> La société

Créé en 2006, Sunvie conçoit des projets photovoltaïques pour les entreprises et les collectivités locales afin de :

  • développer et optimiser le potentiel solaire des sites français,
  • diminuer leur budget énergétique en investissant dans une énergie renouvelable,
  • réduire durablement leurs émissions de CO2,
  • concrétiser l’engagement d’entreprises citoyennes et de collectivités en faveur de l’environnement.

Convaincu dès le départ que :

  • la production d’électricité solaire en France pouvait être rentable,
  • le photovoltaïque répond parfaitement à des attentes et des exigences énergétiques variées,
  • le solaire devait devenir un réflexe lors de tout projet de construction ou de rénovation,

Sunvie a fait le choix d’intervenir comme concepteur, développeur, intégrateur et exploitant.

Avec ses chefs de projet expérimentés, tous ingénieurs spécialisés en installations solaires, Sunvie conçoit des centrales photovoltaïques clés en mains et économiquement rentables. L’objectif est de contribuer au développement de la filière solaire en France.

Sunvie conseille et accompagne les entreprises et collectivités locales qui souhaitent exploiter leurs espaces disponibles (toits, façades, parkings, terrains…), et qui désirent réaliser des économies d’énergie. Ils valorisent ainsi certains de leurs actifs grâce à un investissement qui fait d’eux des producteurs d’énergie.

Ce spécialiste du photovoltaïque développe des solutions ad hoc adaptées aux entreprises tertiaires, entreprises industrielles, collectivités territoriales, à la grande distribution (GMS) et aux grands promoteurs (bureaux, logements…).

Sunvie se veut indépendant des technologies et des fournisseurs : de par sa démarche d’intégrateur, il propose à ses clients toutes les compétences nécessaires pour concevoir, réaliser et mettre en oeuvre des centrales solaires photovoltaïques performantes, rentables et durables.

L’invention de l’ombrière

Tout démarre par l’intuition de Marco Caputo et de Pierre Morane, co-fondateurs de Sunvie, de travailler sur les parkings de centres commerciaux. À la fin de l’été 2006, ils mettent au point une solution de couverture photovoltaïque pour abriter les voitures tout en produisant de l’électricité solaire.

Comment baptiser l’invention ? Ils puisent leur inspiration dans un dictionnaire de botanique du XVIIIe siècle : ce sera une “ombrière”, une serre qui produit de l’ombre selon leur ouvrage historique.

À la fin de l’année 2006, Sunvie intervient sur la conception d’un projet d’ombrière pour E. Leclerc : la 1ère centrale de plus de 1 MW est construite en France à Saint-Aunès dans l’Hérault. Le jour de l’inauguration, Marco Caputo est interviewé par Jean-Jacques Bourdin.

Très esthétique et visible, le nouveau service pour les usagers permet à l’hypermarché du Sud-Est de la France d’augmenter sa fréquentation de quasiment 10%.

Le désuet terme de botanique imaginé par les fondateurs de Sunvie va rentrer dans le langage. Selon Wikipedia, une ombrière est “une structure destinée à fournir de l’ombre, constituée d’une surface horizontale ou oblique en hauteur et de ses supports”.

Le photovoltaïque est source d’économies

Sur les 15 dernières années la baisse des coûts des modules photovoltaïques a été spectaculaire, leur prix a été divisé par 20. Chacun d’entre nous peut produire sa propre énergie électrique au moyen de son installation photovoltaïque pour subvenir à ses propres besoins. C’est ce que l’on appelle l’autoconsommation.

Sur une grande partie du territoire français, l’autoconsommation permet aujourd’hui de produire son énergie photovoltaïque à moindre coût par rapport au prix auquel on peut l’acheter sur le réseau.

Les économies réalisées seront d’autant plus importantes que le prix auquel on consomme son énergie devrait continuer à subir des hausses significatives dans les années à venir.

En outre, produire directement sur le lieu de consommation permet d’éviter les pertes en lignes (en moyenne en France, il faut produire 2,58 kWh d’Énergie Primaire dans une centrale pour consommer 1 kWh en bout de ligne). Ce sera à terme une source d’économies significative.